Norton met à jour son antivirus sur Android

Ces derniers temps, les appareils sous Android ont été la proie de nombreuses attaques, de plus en plus sophistiquées. Dans ce contexte, les éditeurs de logiciels de sécurité ont procédé à une mise à jour de leurs applications, parmi lesquelles Norton Antivirus.

Recrudescence des menaces contre Android

Système d’exploitation mobile le plus répandu à travers le monde, Android est logiquement la première cible des pirates informatiques, dont la principale motivation est le détournement des données des utilisateurs pour les revendre ou pour rançonner les propriétaires.

Contre ces failles multiples, les protections aussi sont plus nombreuses et étendues. C’est le cas de Norton Antivirus et Sécurité, parti d’un outil d’optimisation et de coffre-fort il y a environ cinq ans, et régulièrement enrichi de fonctionnalités supplémentaires jusqu’à devenir une suite complète.

En plus de barrer la route à la plupart des malwares, la solution détecte les programmes malveillants, scanne les sites Internet, applications et contenus présentant un risque pour la vie privée, mais également ceux qui épuisent trop rapidement la batterie ou qui ont un comportement intrusif. Il permet aussi de supprimer à distance toutes les données contenues dans un terminal mobile volé.

Les constructeurs aussi se lancent dans les solutions de sécurité

Tous les grands éditeurs de solutions antivirus proposent des protections pour Android avec une palette de fonctionnalités assez similaire. Les constructeurs en revanche, sont un plus lents à mettre au point des mises à jour pour les appareils ; c’était le cas avec le programme malveillant Stagefright, pour lequel Google avait réagi rapidement en sortant un correctif, contrairement aux fabricants. Quelques fournisseurs de matériel se lancent toutefois dans l’intégration de dispositifs de sécurité en amont, comme Qualcomm qui équipe tous ces processeurs à partir du Snapdragon 820. Le géant coréen Samsung aussi envisage d’augmenter la fréquence de ses mises à jour, mais pour d’autres comme HTC, ce n’est pas la priorité.

La prudence des utilisateurs reste indispensable

Jusqu’ici, Android 6.0 Marshmallow parvient à contenir les menaces engendrées par la plupart des applications. Toutefois, le comportement prudent de l’utilisateur reste essentiel pour assurer sa sécurité.

Outre l’installation systématique d’une solution de sécurité, les experts de la cybersécurité recommandent vivement de ne pas télécharger des applications hors des boutiques officielles comme l’App Store ou le Play Store, et d’accepter toutes les mises à jour proposées par l’éditeur ou le constructeur pour bénéficier en permanence d’une protection actualisée.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *